Le développement durable a trois piliers : social, économique et environnemental.
 
Le pilier social :
Le développement durable touche le domaine social pour la lutte contre les inégalités mondiales comme l'exclusion et les discriminations. Il faut garantir les besoins de première nécessité à l'ensemble de la population (santé, éducation,...) tout en réduisant les inégalités économiques et sociales. Il faut également favoriser les produits locaux au travers des commerces de proximité et mettre en avant le commerce équitable au maximum. Sans oublier la dimension du bien-être, chaque personne doit se sentir bien dans sa peau et la communauté ne devra pas exclure certaines personnes pour leur origine, couleur de peau ou encore situation sociale.
 
Le pilier économique:
Le développement durable implique de créer un système économique qui incite et favorise la protection de l'environnement tout en limitant les externalités négatives, c'est à dire les conséquences néfastes de la production sur l'environnement. Il faut continuer à produire des richesses pour satisfaire les besoins de la populations mondiales avec une répartition plus égalitaire de ces richesses, tout en repensant le mécanisme de détermination du produit fini et favoriser la consommation collaborative et l'économie du partage.
 
Le pilier environnement :
Le pilier environnemental apparaît souvent comme le premier enjeu du développement durable. Il faut savoir que plus la croissance économique progresse, plus le climat se dérègle, plus les ressources naturelles s'épuisent. L'objectif environnemental est la préservation, la protection et la valorisation de la biodiversité comme des ressources naturelles. Pour ce faire, il y a certains objectifs à atteindre comme :
  • La réduction des émissions de gaz à effet de serre
  • Le recyclage des déchets
  • La réduction du gaspillage de matières non réutilisables
  • L'adaptation du modèle agricole